CLI : Utiliser le Stockage Bloc

Retrouvez ci-dessous quelques exemples d’appels vers l’API du service de contrôle d’accès et l’API du service de stockage bloc.

Pour obtenir une liste complète des appels, consultez notre documentation.

Créer un volume de stockage persistant

Pour créer un volume de 50Go utilisez la commande suivante :

$ cinder create --display-name monVolume 50

Résultat :

+---------------------+--------------------------------------+
|       Property      |                Value                 |
+---------------------+--------------------------------------+
|     attachments     |                  []                  |
|  availability_zone  |                 prd1                 |
|       bootable      |                false                 |
|      created_at     |      2014-08-06T10:03:31.909565      |
| display_description |                 None                 |
|     display_name    |              monVolume               |
|      encrypted      |                False                 |
|          id         | ce810f8d-0e8b-4566-9f9f-ef4861a77030 |
|       metadata      |                  {}                  |
|         size        |                  50                  |
|     snapshot_id     |                 None                 |
|     source_volid    |                 None                 |
|        status       |               creating               |
|     volume_type     |               standard               |
+---------------------+--------------------------------------+

Après avoir créé votre volume, vous pouvez attacher ce dernier à une instance.


Redimensionner un volume persistant

Si vous souhaitez redimensionner votre volume, vous devez tout d’abord le détacher de votre instance.

Après avoir détaché votre volume, vous pouvez en augmenter la taille de 50Go à 51Go :

$ cinder extend ce810f8d-0e8b-4566-9f9f-ef4861a77030 51


Créer un snapshot d’un volume persistant

Pour diverse raison, vous serez peut-être amené à utiliser les snapshots.

Le volume n’a pas besoin d’être détaché d’une instance, mais dans certains cas, la création d’un snapshot depuis un volume attaché peut produire un snapshot endommagé.

Pour créer un snapshot de notre volume “monVolume” :

$ cinder snapshot-create --display-name instantane-monVolume monVolume

Résultat :

+---------------------+--------------------------------------+
|       Property      |                Value                 |
+---------------------+--------------------------------------+
|      created_at     |      2014-08-06T12:34:37.196453      |
| display_description |                 None                 |
|     display_name    |         instantane-monVolume         |
|          id         | 7597a1c0-54c3-4fe0-a3b0-fc22244a6103 |
|       metadata      |                  {}                  |
|         size        |                  51                  |
|        status       |               creating               |
|      volume_id      | ce810f8d-0e8b-4566-9f9f-ef4861a77030 |
+---------------------+--------------------------------------+

Pour supprimer le snapshot que nous venons de créer :

$ cinder snapshot-delete instantane-monVolume 


Supprimer un volume persistant

Lorsque vous n’avez plus besoin de votre volume persistant, vous pouvez le supprimer.

Attention : Si vous souhaitez supprimer votre volume, vous devez préalablement avoir supprimé vos snapshots et détaché le volume de l’instance.

Pour supprimer le volume :

$ cinder delete monVolume