Glossaire

    A

    API

    Il s’agit d’une interface fournie par un programme pour permettre à celui-ci de communiquer efficacement, et donc d’interagir, avec d’autres programmes. C'est un élément essentiel de l'architecture d'Openstack.

    B

    Big data

    Le big data fait référence à l’explosion du volume de données à traiter par l’entreprise. On peut traduire ce terme par “données massives”, la capacité de stockage et la puissance du Cloud peuvent éventuellement servir à gérer ces énormes quantités de données.

    C

    Cinder

    Dans un contexte Openstack, Cinder est le nom du module Openstack dédié à la gestion des volumes de stockage Bloc.

    Cloud Computing

    Le Cloud Computing permet aux entreprises et aux particuliers de stocker leurs données et d’utiliser la puissance de calcul d’ordinateurs et de serveurs distants. Ces ressources informatiques sont liées en réseau et sont accessibles via Internet. Les entreprises n’ont donc plus besoin d’avoir leurs serveurs dédiés. Les utilisateurs disposent ainsi d’une puissance de calcul considérable et modulable. Le Cloud Computing répond à plusieurs caractéristiques : accès universel, libre-service, mise en commun des ressources, souplesse, facturation à l’usage.

    Cloud privé

    Les Cloud privés désignent un système Cloud dont l’utilisation est réservée à une entreprise ou à un groupe précis.

    Cloud public

    A l’inverse d’un Cloud privé, le Cloud public désigne un système Cloud ouvert à tous (ouvert ne signifiant pas forcément gratuit), et donc ouvert à un très large public.

    Cloud hybride

    Un Cloud hybride est un système qui s’appuie à la fois sur le Cloud public et le privé. Par exemple, il peut s’agir d’un Cloud privé faisant appel à des ressources situées dans un Cloud public.

    Cloud privé virtuel

    un Cloud Privé Virtuel est un environnement de Cloud Privé qui n’est pas “réel” (au sens “physique”), mais virtuel. Un cloud privé virtuel offre le sentiment de sécurité du cloud privé tout en bénéficiant des qualités d'élasticité du cloud public.

    Compute

    Compute est le terme qui désigne l’action de “calculer”. En informatique, il désigne surtout les grands calculs, liés au HTC et HPC.

    CSP (Cloud Service Provider)

    Terme récent, repris d’ISP (Internet Service Provider, également appelé FAI, pour Fournisseur d’Accès Internet), il désigne la société qui vous fournit vos services “dans le Cloud”.

    D

    Datacenter

    Un datacenter (centre de traitement de données) est le nom usuel donné à un centre physique hébergeant des équipements informatiques. Il est ainsi plus aisé de sécuriser et de maintenir les équipements, puisqu’ils sont regroupés.

    E

    Elasticité

    Dans le Cloud, l’élasticité représente la capacité de dimensionner un service ou un produit (notamment les capacités d’une machine virtuelle) en temps réel. Un pic d’activité sur une application ou un service web maintenu sur votre machine virtuelle ? L’élasticité permet d’y réagir rapidement et efficacement en redimensionnant les capacités de votre VM sur l’instant, afin d’absorber la charge soudaine.

    Énergie numérique

    L’énergie numérique est une nouvelle forme d’énergie née du Cloud Computing. Il s‘agit de la capacité de stockage et de la puissance de calcul fournies par des structures informatiques. Alors qu’une entreprise possédant ses propres serveurs va devoir produire plus d’énergie numérique que nécessaire pour faire face à d’éventuels pics d’activité, une entreprise utilisant le Cloud Computing disposera, à la demande et à distance, de puissance de calcul et d’un espace stockage de données variable. Elle pourra ainsi réaliser des économies.

    F

    FLOPS (FLoating point Operations Per Second)

    Opérations à Virgule Flottante par Seconde en français. Le nombre de FLOPS est une mesure devenue commune de la vitesse de traitement d’un système informatique. Cette mesure a avant tout du sens pour les systèmes informatiques professionnels, pour certains types d’applications déterminés.

    G

    Glance

    Dans un contexte Openstack, Glance est le nom du module Openstack dédié à la gestion des images.

    GPU (Graphics Processing Unit)

    Il s’agit d’un circuit intégré dédié aux fonctions de calcul de l’affichage. Ce type de circuit est particulièrement efficace dans le rendu 3D, la gestion de la mémoire vidéo, la décompression et le traitement du signal vidéo, etc.

    H

    Hadoop

    Hadoop est un framework libre et open source écrit en Java destiné à faciliter la création d'applications distribuées (au niveau du stockage des données et de leur traitement) et échelonnables (scalables) permettant aux applications de travailler avec des milliers de nœuds et des pétaoctets de données. Hadoop est le moteur du Big Data. Dans un contexte Openstack, les fonctionnalités hadoop sont portées par le module openstack Sahara.

    heat

    Dans un contexte Openstack, Heat est le nom du module Openstack dédié à l'orchestration. Il permet l'automatisation des déploiements de toutes les resources fournies par Openstack, comme des instances, du stockage bloc, objet, du réseau, etc.

    High Performance Computing

    Science qui traite des Superordinateurs, et d’une plus large mesure des systèmes et techniques de calculs de haute performance.

    High Throughput Computing

    High Throughput Computing est un terme d’informatique scientifique utilisé pour décrire l’utilisation de nombreuses ressources de calcul sur des longues périodes de temps dans le but d’accomplir une tâche de recherche informatique

    Horizon

    Dans un contexte Openstack, Horizon est le nom du module Openstack fournissant l'interface homme-machine, c'est à dire la console utilisateur.

    Hyperviseur

    Il s’agit d’une plateforme dédiée à virtualiser plusieurs systèmes d’exploitation sur la même machine physique (généralement un serveur), permettant ainsi de mutualiser les ressources de cette machine pour différents utilisateurs et / ou usages.

    I

    I/O (Input / Output)

    Les I/O représentent les programmes, opérations ou fonctions qui transfèrent des données vers ou depuis un ordinateur ou un périphérique. Un graveur DVD représente par exemple un matériel I/O, puisqu’on peut autant y récupérer des données qu’en déposer, de même qu’une clef USB.

    IaaS (Infrastructure as a Service)

    Ce mode de fonctionnement du Cloud propose de disposer de machines virtuelles en ligne. Ainsi, on dispose d’une infrastructure hardware virtualisée complète, mais que la société doit tout de même administrer. Elle permet de dimensionner les besoins en ressources matérielles de l’entreprise à la demande : augmenter et diminuer le nombre de machines virtuelles ou leur puissance à la volée offre une flexibilité et une maîtrise des coûts étendue.

    K

    Keystone

    Dans un contexte Openstack, Keystone est le nom du module Openstack dédié à la gestion des identités.

    M

    Magnum

    Dans un contexte Openstack, Magnum est le nom du module Openstack dédié à la gestion des conteneurs.

    Map reduce

    Modèle d’architecture informatique qui fait la part belle aux calculs parallèles (et également souvent distribués) de données. Le Map Reduce est souvent associé aux données très volumineuses (1 Téraoctet et plus).

    Mitaka

    Dans un contexte Openstack, Mitaka est le nom de la 13ème release d'Openstack. la communauté Openstack livre 2 releases par ans, dont les noms sont choisis par la communauté et suivent une règle simple: incrémental dans l'alphabet. Ainsi la 10eme release Openstack s'appele Juno, la 11eme Kilo, la 12eme Liberty, la 13eme Mitaka, la 14eme Neutron.

    N

    Nova

    Dans un contexte Openstack, Nova est le nom du module Openstack dédié à la gestion des instances, donc du compute.

    Neutron

    Dans un contexte Openstack, Neutron est le nom du module Openstack dédié à la gestion des réseaux virtuels.

    O

    On demand

    Terme qui prend tout son sens au sein du Cloud, “On demand” représente un produit qui vous offre des services “à la demande”, en fonction de vos besoins immédiats. Ainsi, plutôt que de maintenir un site web sur un ordinateur puissant, et dont l’achat et la maintenance coûte un prix moyen à l’année, même lorsque vous ne l’utilisez pas au maximum de ses capacités, un service “On demand” pourra vous faire économiser de l’argent en vous offrant les capacités nécessaires au moment voulu uniquement. Le terme On demand est également utilisé dans les services audiovisuelles et numériques au sens large, par exemple via les services de VOD (pour Video On Demand).

    On Premise

    “On Premise” signifie qu’un équipement dédié est attribué à des applications ou services pour les faire fonctionner. C’était un choix logique jusqu’à ce que l’arrivée du Cloud questionne ce choix : pourquoi acheter un matériel qui n’est utilisé qu’à 15% (en moyenne) pendant un an de fonctionnement, alors que le Cloud permet de consommer “à la demande” (d’où l’expression “On Demand”, à l’inverse).

    Open Source

    Alors que les brevets propriétaires sont basés sur des restrictions d’usage, les licences open source garantissent des libertés d’usage, d’étude, de distribution et de modification sans aucune restriction.

    OpenStack

    OpenStack est un système d’exploitation “Cloud” qui contrôle un large ensemble d’ordinateurs, de matériel de stockage et de ressources réseaux à travers un datacenter, tous gérés à travers un tableau de bord. Celui-ci donne le contrôle total aux administrateurs tout en offrant aux utilisateurs la possibilité de commander des ressources, de les gérer et d’y accéder via une interface web.

    P

    PaaS (Plateform as a Service)

    Le “Plateform as a Service” est une plateforme Cloud destinée avant tout aux développeurs pour le développement et l’exploitation de logiciels. L’utilisateur n’a pas besoin de gérer les droits d’accès ni la disponibilité de la plateforme.

    Peering

    Egalement appelé “apparaige” en français, le Peering représente l’interconnexion de différents réseaux dans le but d’échanger des données.

    Python

    Désigne un langage de programmation principalement orienté objet. Il est similaire dans son approche à Perl ou Ruby. Python est distribué sous licence libre, et fonctionne donc de ce fait sur la quasi-totalité des systèmes informatiques, de l’ordinateur personnel au supercalculateur, y compris les plateformes mobiles. Il se veut facile d’approche et puissant, et est donc apprécié de nombre de programmeurs et de formateurs.

    R

    RAM pour “Random Access Memory”

    Lorsque vous louez une machine virtuelle Cloudwatt, vous pouvez décider de lui allouer une quantité de RAM afin de profiter d’une plus grande vitesse d’accès aux applications et aux services du système. La RAM accueille les données temporaires de votre système, et elle est donc réputée pour sa rapidité d’exécution. Elle est essentielle, de même que le volume de stockage des données.

    S

    SaaS (Software as a Service)

    Ce mode du Cloud correspond à un logiciel qui s’utilise à distance, hébergé généralement directement par l’éditeur. Habituellement, un simple portail web offre un accès au logiciel, ce qui évite à l’entreprise toute contrainte liée à l’installation, à la mise à jour ou à la maintenance hardware du service. Si la gestion des droits d’accès se fait encore au niveau de ladite entreprise, elle permet également d’améliorer la prise en charge de collaborateurs en mobilité.

    SLA (Service Level Agreement)

    Il s’agit d’un accord établi entre une société de service et son client, qui définit de manière contractuelle la qualité du service proposé. Cloudwatt propose différents SLA, en fonction de vos attentes.

    Swift

    Dans un contexte Openstack, Swift est le nom du module Openstack dédié à la gestion su stockage objet.

    V

    vCPU (virtual Central Processing Unit)

    Un CPU est le processeur central d’un ordinateur, qui gère notamment tous les calculs que produit l’ordinateur. Un vCPU est sa version “virtuelle”, qui s’affranchit des contraintes physiques et peut donc fonctionner légèrement différemment d’un CPU “physique”. Par contre, la gestion des vCPU permet d’émuler plusieurs processeurs virtuels via un seul processeur physique.

    Virtualisation

    La virtualisation consiste à “émuler” l’exécution d’un logiciel / une application, ou un système d’exploitation entier sur un ordinateur. On simule alors tous les services et le matériel qui y sont éventuellement liés, comme la mémoire, la capacité disque, le processeur, etc. Il devient donc possible de faire tourner simultanément plusieurs applications et / ou systèmes sur la même machine, et d’y donner des accès distants.

    VM (Virtual Machine / Machine Virtuelle)

    Une machine virtuelle correspond à l’équivalent dématérialisé de l’unité centrale d’un ordinateur. Il s’agit le plus souvent d’un système d’exploitation complet émulé par un service de virtualisation. Elles permettent de reproduire à l’identique le comportement d’un ordinateur physique, et donc d’héberger données, services et applications en offrant des options supplémentaires aisées à mettre en place, comme la sauvegarde de l’état de la machine ou le redimensionnement de ses capacités (mémoire, volume de stockage, processeur, etc.).

    VPC

    Désigne la possibilité d’utiliser un service Cloud plus global pour créer un réseau privé, entièrement paramétrable. Plus sécurisé, plus flexible, et offrant des performances améliorées (puisqu’éloigné du Cloud “public”), il est généralement placé derrière un pare-feu.

    VPN (Virtual Private Network, ou Réseau Privé Virtuel)

    Un VPN est un réseau d’ordinateurs et périphériques privé, c’est-à-dire conçu pour masquer son existence et tenir tout transfert de données entre les machines secret. La principale différence avec ce qu’on pourrait simplement nommer un réseau privé est que le VPN est virtuel, et ne s’appuie donc pas sur un réseau “physique” spécifique. On peut donc, au sein d’un réseau physique de dix ordinateurs, par exemple, créer un VPN pour uniquement 3 machines. Une autre application est de créer un réseau privé de plusieurs ordinateurs originellement situées sur plusieurs réseaux physiques différents, tant que ceux-ci sont reliés d’une façon ou d’une autre (via internet, par exemple).